Le « mec à chats »: plus cool tu meurs !

On 4 juillet 2013 by Jenny pour ARISTIDE

Tous les observateurs de l’internet mondial vous le diront: en l’espace de quelques années, les chats sont devenus bankables. Ils génèrent des millions de vues sur YouTube (coucou Maru), ils inspirent les plus grands créateurs (coucou Choupette Lagerfeld), ils font gagner des palmes à Cannes (coucou Ulysse), ils peuvent même faire vendre des forfaits mobile (coucou les chatons de Bouygues Telecom).

Et avec eux, ce sont aussi les propriétaires de chat qui ont gagné en coolitude. OUT, la vieille fille à chats acariâtre, PLACE au jeune propriétaire urbain de 30-35 ans, souvent célibataire, cat lover assumé, le ptit t-shirt qui va bien, l’haleine fraîche, le slip propre, bref le mec qu’il vous faut.

Rudi Saldia, le coursier à vélo de Philadelphie qui ne se sépare jamais de sa chatte Mary Jane... Le symbole d'une nouvelle génération de "cat owners".

Rudi Saldia, le coursier à vélo de Philadelphie qui ne se sépare jamais de Mary Jane… Le symbole d’une nouvelle génération de « mecs à chats » décomplexés > http://bit.ly/RpIn7h

La preuve avec ces 3 pubs qui passent en boucle sur nos écrans depuis quelques semaines et qui nous font dire que la nouvelle ménagère de moins de 50 ans n’est autre qu’un jeune propriétaire de félin urbain !

  • « Marco et son chat » par ING DIRECT > ici pas de conseiller bancaire, ni de vrai-faux témoignage client mais 30 secondes sur un chat qui s’appelle « Le Chat » parce que Marco vous voyez, il aime ce qui clair, transparent et simple. Et devinez qui a composé la petite musique légère et sympathique de ce spot? Le groupe Le Prince Miiaou !

propriétaire-chat-publicité-ing

  • « Le nouveau sociétaire MAIF et son chat » > Un jeune primo-accédant à la propriété et son chat Bernie qui se planque dans les cartons (tiens, tiens, le réalisateur serait-il tombé sur notre récente enquête ?)

MAIF

  • « Victor et son chat » par La Quinzaine du Commerce Équitable > Eh oui, le jeune propriétaire de félin urbain n’est pas seulement drôle et tendre, il s’engage aussi pour une consommation éco-responsable.

Publicité Quinzaine du Commerce Équitable

Et on a failli oublier Norman et son chat noir Sergi (qui a bien sûr sa propre page facebook) :

Alors les hommes, vous voyez, aujourd’hui plus que jamais, IT’S OKAY TO BE A CAT GUY !o

 

ps: vous aimez ARISTIDE en secret, dites-lui secrètement ici !

2 Responses to “Le « mec à chats »: plus cool tu meurs !”

Trackbacks & Pings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *