« On la refait » – l’art du photobombing félin

On 7 mars 2013 by Jenny pour ARISTIDE

C’est un classique mais un classique redoutablement efficace, il a depuis peu un nom: le photobombing. Rappelez-vous, le petit cousin qui fait des oreilles d’âne à papi sur la photo de la famille, le tonton Georges légèrement libidineux qui, depuis le coin droit, montre ses fesses sur la photo de mariage de tante Lucette, c’est ça le photobombing ou l’art de ruiner la photo en faisant l’imbécile en arrière-plan pour faire marrer toute la famille (ou pas).

Récupéré, diffusé et théorisé par le net, ses déclinaisons sont multiples et infinies. Buzzfeed publie même chaque année son classement « The Most Powerful Photobombs of the Year« .

Celebrity Photobomb

Celebrity Photobomb

Photobomb de vacances

Photobomb de vacances

Obama "photobombé" par le petit garçon du dernier rang

Obama « photobombé » par le petit garçon du dernier rang

Le premier "animal photobombing" officiel: l'écureuil du lac Minnewanka (CAN)

Le premier « animal photobombing » officiel: l’écureuil du lac Minnewanka (CAN)

Evidemment le photobombing félin n’a pas tardé à s’imposer comme une des disciplines reines du genre et nous sommes bien sûr les premiers à nous en délecter chez ARISTIDE. Facétieux, imprévisible, curieux, têtu, le chat est tout simplement le client parfait !

Photobomb félin

Photobomb félin

Photobomb félin

Photobomb félin

Photobomb félin

Photobomb félin

Photobomb félin

Photobomb félin

Allez en bonus, un petit videobomb félin absolument jubilatoire

Et en super bonus, des chats qui se photobombent entre eux. Et oui, multiples et infinis on vous disait !

Cats photobombing cats

via Buzzfeed / Topito / Huffington Post / Pasqunpeu

3 Responses to “« On la refait » – l’art du photobombing félin”

Trackbacks & Pings

Répondre à Gauthier pour ARISTIDE Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *